Self-défense uniquement pour Paris et les Parisiens

Self-défense uniquement pour Paris et les Parisiens

Il faut impérativement créer les meilleurs cours de self-défense uniquement pour Paris et les Parisiens, une self-défense spécifique. Sur les 67 millions d'habitants vivant en France, toute la violence se déroulerait à Paris. Cette frange de la population auto-centrée, biaisé et faisant preuve de mépris de classe envers les « provinciaux » croit que la violence se cantonne dans cette ville et que ce qui se passe à Paris est ce qui se passe sur l’ensemble du territoire français.

 

Sauf que 38 % de la population française vit dans une commune densément peuplée, autre que Paris. En France, 25 millions d’habitants vivent dans des communes densément peuplées en 2016 (soit 38 % de la population). Viennent ensuite les communes de densité intermédiaire (30 % de la population), les communes peu denses (29 %) et les communes très peu denses (4 %). En moyenne, 24 % des habitants européens vivent dans des communes peu denses ou très peu denses. Seuls, l’Île-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Hauts-de-France comptent plus du tiers de leur population dans des communes denses. Dans les départements d’outremer, la population est plus concentrée qu’en métropole et les communes très peu denses sont beaucoup plus rares. (1)

 

La population parisienne est actuellement estimée en 2023 à 2,102,650 millions d'habitants (2). Il faut impérativement créer une self-défense uniquement pour Paris et les Parisiens : la délinquance se répartissant inégalement sur le territoire français. La majorité des crimes et délits sont commis sur seulement 1 % des communes métropolitaines, en général des villes de plus de 100 000 habitants. La délinquance frappant étrangement beaucoup moins les zones rurales. (3) La proportion d'actes commis y varie entre 50 % pour les cambriolages de logements ou les coups et blessures volontaires sur personnes de 15 ans ou plus commis dans le cadre familial et 85 % pour les vols violents sans arme. À l’inverse, 15 % des communes n’enregistrent aucune de ces catégories d'infraction. Parmi les 10 catégories de crimes et délits retenues, les vols avec armes et les vols violents sans arme sont les plus concentrés dans un nombre restreint de communes, tout en étant les moins nombreux au niveau national. (4)

La violence n’existe qu’à Paris

La violence n’existant qu’à Paris, combien y a-t-il de villes de plus de 100 000 habitants en France concentrant ce monopole de la violence ? 35 villes autres que Paris (5). Les unités urbaines permettent de caractériser les communes de France selon le double critère de la continuité du bâti et du nombre d’habitants. Une nouvelle délimitation des unités urbaines a été réalisée en 2020. Les 2 467 unités urbaines, telles que délimitées en 2020, regroupent 52,9 millions d’habitants en 2017. Dix ans, plus tôt, la population des 2 289 unités urbaines de 2010 était de 50,1 millions. L’évolution de 2,8 millions d’habitants est imputable principalement à la croissance démographique des communes appartenant à une unité urbaine en 2010 et 2020. Elle résulte également de l’intégration de nouvelles communes, au fort dynamisme démographique. La délinquance est très concentrée au sein des grandes communes, davantage que ne l’est la population.

En France, métropolitaine, le nombre de communes est de 34 836 au 1er janvier 2021, dont une grande partie de petites communes. 25 014 communes recensent moins de 1 000 habitants au 1er janvier 2019 (plus de 70 % des communes) contre seulement 40 qui en recensent plus de 100 000 (soit 0,1 %). Ainsi, 80 % des plus petites communes concentrent moins de 20 % de la population (5).

Les meilleurs cours de self-défense en France

Paris, ville lumière, qui figure dans le top 5 des villes les plus infestées par les rats dans le monde (6), ne regroupe pas les meilleurs cours de self-défense, loin s’en faut. Tout cela n’est qu’une volonté de centralisation médiatique et sociologique. Le malheur veut que dans notre pays, cette pensée sociologique, instruite depuis trop longtemps, qui « donne le la » et formate les esprits, est essentiellement parisien ou enclin au parisianisme. La self-défense en France n’y échappe pas.

Sources :

 

(1) https://www.insee.fr/fr/statistiques/4252859

(2) https://www.insee.fr/en/statistiques/serie/001760155

(3) https://www.vie-publique.fr/en-bref/284320-la-geographie-de-la-delinquance-lechelle-communale

(4) https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Geographie-de-la-delinquance-a-l-echelle-communale-Interstats-Analyse-N-44

(5) https://www.insee.fr/fr/statistiques/4806684

(6) https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/276665-paris-est-dans-le-top-5-des-villes-les-plus-infestees-par-les-rats-dans-le-monde