Campagne contre la violence au couteau chez les adolescents

Campagne pour lutter contre la violence au couteau chez les adolescents

Inutile de chercher, cela ne se passe pas en France. Aucune campagne contre la violence au couteau chez les adolescents n’a ce jour eu lieu sur le territoire français. Alors que la violence liée au port du couteau est particulièrement présente chez les adolescents et les jeunes adultes hexagonaux, l’immobilisme est de rigueur. La Suisse commence à découvrir l’émergence de ce type de comportement et a essayé la mise en place de ce type de campagne de sensibilisation. (1)

 

Le Royaume-Uni, qui essaie depuis très longtemps de lutter contre ce « phénomène », a utilisé une multitude de campagnes médiatiques afin de tenter de décourager les jeunes de porter un couteau (ou tout autres objets tranchants). Beaucoup de ces campagnes (comme celles de la prévention routière en France) mettent l'accent sur les conséquences potentiellement dévastatrices liées au port d'arme, dans le but de provoquer la peur et donc un effet dissuasif. Cette méthode s’avère t’elle réellement efficace ?

Les agressions au couteau en hausse chez les adolescents

 La criminalité au couteau chez les adolescents est actuellement un problème sociétal important au Royaume-Uni. Les médias décrivent cela comme une « épidémie de crime au couteau » qui envahirait la société (2). Bien que les canaux de communication mainstream de la peur sont un problème commun à toutes les sociétés occidentales et que cette affirmation contienne un fort élément d'hyperbole et de nombreux biais journalistique. Il n'en demeure pas moins qu'en Angleterre et au Pays de Galles en 2019, 45 627 délits impliquant des couteaux ou des instruments tranchants ont été enregistrés par la police, un record, avec une augmentation de 7 % sur un an, et une augmentation de 49 % depuis 2011, date à laquelle des enregistrements comparables ont commencé (3).

Campagne contre la violence liée au port de couteaux chez les adolescents et les jeunes adultes

Malgré l'ampleur de la problématique, il y a eu peu de recherche systématique sur les facteurs qui influencent le port du couteau (4). Les corrélats couramment cités d'un tel comportement incluent :

- la peur de l’agression et de la violence ;

- le besoin de protection ;

- le désir d'un statut social ;

- une expérience antérieure de victimisation violente ;

- la criminalité entre pairs ;

- la méfiance à l'égard des autorités (5)...

 

Lire la suite : Campagne contre la violence au couteau chez les adolescents