Nombre d'agression au couteau en France : le mensonge

Le nombre d’agressions au couteau en France est en passe de devenir le marronnier d’une certaine frange de la presse hexagonale. Affirmation douteuse sans source, argument d’autorité utilisé afin d’appuyer des affirmations alarmistes infondés, utilisation du questionnement afin de ne pas être accusé de mensonge… 

 

Il n'y a pas aujourd’hui en France entre 120 et 140 attaques au couteau par jour. Cette affirmation est mensongère. Tous les moyens sont bons pour tenter de faire vendre ce nombre d’agressions au couteau en France. Sauf qu’à chaque fois, les médias de la peur se retrouve dans l’obligation d’avouer qu’en réalité : « les services de police et de gendarmerie ont du mal à les quantifier précisément » (1) N’y aurait il pas un léger biais dans le message transmit ?

 

Dans le traitement et la transmission d’une information à une population, l'importance des médias ne peut guère être surestimée. Les médias, quels qu’ils soient transmettent et créer des informations. Ce faisant, ils influencent la perception, les connaissances et la mémoire d’une population. Ils mettent leur sceau sur la politique, l'économie et la culture. Ils sont une partie importante de l'activité de temps libre et du discours quotidien.  

Attaques au couteau : Le nombre d'homicides et de tentatives

Des événements exceptionnels telles que les guerres et les révolutions sont liées aux médias, comme le sont à long terme les développements et schémas d’interprétation de la politique, de la religion et des idéaux sociologiques en tout genre. Vus sous cet angle, les médias ne sont pas un « miroir » réaliste du « monde réel », mais font eux-mêmes partie intégrante de ces réalités sociales. La famille assise devant la télévision et le politicien qui lit un journal est aussi réelle que les médias eux-mêmes. Le simple fait de croire au pouvoir des médias peut amener les gens à changer leur façon de vivre, d'agir et de communiquer. Ils endossent une lourde responsabilité qui a été depuis bien longtemps oublié, au profit de la vitesse de parution, l’audimat et l’appât du gain.

La réalité médiatique du nombre d'agressions au couteau en France

L'importance historique des médias n'a pas commencé avec l'ère d'Internet. Si les médias sont interprétés au sens large comme un moyen de communication, alors ils ont été une composante essentielle de l’histoire humaine depuis que les gestes, la parole et l'écriture ont structuré l'homme. La technique des « médias de masse » a joué un rôle déterminant au moins depuis l’avènement de l’imprimerie, qui a donné à de nombreuses personnes un accès régulier à des sources de communication écrite. De plus, chaque média possède ses altérations de perception, des biais de couverture, car un seul et même concept est formulé, compris et interprété différemment selon qu’il apparaît pans la presse papier, sur Internet ou à la télévision...

 

Lire la suite : Nombre d'agression au couteau en France : le mensonge